ACTIONS EN COURS

A l’atelier Délices de Femmes

Le projet 2017 est d’installer des panneaux solaires pour diminuer le coût de l’électricité qui est très chère au Burkina, avec des coupures de courant fréquentes et imprévues, surtout en saison chaude.

Le coût de l’installation a été budgété pour un montant de 7300€

 

A Lobbo Solidaire

Maintenant que les locaux sont finalisés, et les panneaux solaires installés, des aménagements de confort restent encore à faire.

L’objectif de 2017 est de veiller à ce que le budget soit équilibré.

 

A Sa’yaogo

L’aménagement des locaux est terminé.

Il faut envisager la restructuration des premiers locaux, situés à Saaba, pour en faire de petits logements à mettre en location et assurer un revenu complémentaire.

L’objectif de 2017 est de veiller à ce que le budget soit équilibré.

 

DE 2006 à 2015

A Délices de Femmes

Une cour est achetée  en 2006 pour installer l’atelier agroalimentaire. Cet achat se fait en partenariat avec une association de femmes espagnoles.                                                                           Solidair’Action est une aide technique et financière pour installer et équiper l’atelier sur un plan technique et organisationnel : fabrication de séchoirs ventilés à l’énergie  solaire, équipement de l’atelier en tables, appareils de cuisson, réfrigérateurs, rangement…et en matériel de bureau : ordinateur, imprimante.                                         Les locaux sont inaugurés en 2009.

A Sa’Yaogo

Un terrain est acheté en 2006 et  des bâtiments, qui abriteront les enfants, sont construits .

En 2010, un nouvel orphelinat, géré par les femmes de Cheick, est installé.

A Lobbo Solidaire

Les enfants grandissent et sont nombreux. Les locaux loués deviennent trop exigus.

En 2013, la décision est prise de trouver un terrain et de construire des locaux adaptés aux besoins des enfants.

En novembre 2015 les enfants emménagent dans leurs nouveaux locaux.

SITUATION GEOGRAPHIQUE

Les associations, liées à nos actions, se trouvent  au Burkina Faso, et plus précisément  dans des quartiers plus ou moins éloignés du centre-ville  de Ouagadougou,  la capitale.

Le siège de Solidair’Action était située au domicile de Pierre Blanc à Mazille, en Saône et Loire, jusqu’à son décès en  2016.

Depuis 2017,  l’association est domiciliée  chez Marie Noëlle Page, au 44 grande rue de la Coupée à Charnay-lès-Macon en Saône et Loire.

HISTORIQUE

C’est Pierre Blanc qui, à la suite de nombreux voyages au Burkina Faso, a fait la connaissance de plusieurs personnes : Agnès, Adiaratou, Cheick.

Agnès : personne handicapée , responsable d’une association pour l’épanouissement des femmes et des enfants handicapés du Burkina (AEFEHB), créée en 1994.                                                                                       Son but est de promouvoir une égalité des chances, mener des actions de développement, bannir la mendicité, aider les femmes handicapées à sortir de leur situation de dépendance pour leur permettre de retrouver une vie sociale et familiale.                                       Avec Pierre Blanc, ils créent un atelier  « Délices de Femmes »  en 2003 pour transformer des produits frais en produits secs.


Adiaratou et Cheick ils ont créé l’association Sa’yaogo en 2000, pour accueillir les enfants des rues et les orphelins. Les enfants étaient accueillis dans des familles volontaires et bénévoles, et devaient être scolarisés avec l’aide de l’association qui vivait grâce à des activités génératrices de revenus.                                                                     En 2006, un terrain est acheté par Solidair’Action.                                     En 2010, après le décès de Cheick, Adiaratou qui se sent menacée trouve une cour à louer, part avec ses 25 enfants et crée l’association Lobbo Solidaire.

Dans le même temps les femmes de Cheick veulent continuer l’œuvre de leur mari et reprennent la gestion de Sa’yaogo sous la responsabilité de Aïssata en accueillant des enfants orphelins.

Visite au musée de Manéga